@Informateur- Le front de Soledar dans la guerre en Ukraine aura mis en exergue la réelle force de frappe de la Société militaire privée Wagner de l’homme d’affaire Evgueni Prigojine. Ce qui fait désormais  de ce groupe de mercenaires russes, une redoutable machine de guerre. C’est que dans le front de Soledar les combattants de Wagner ont fait montre de leur expertise en guérilla, livrant une guerre de harcèlement à l’armée ukrainienne qui a dû céder ses positions en dépit d’un puissant arsenal dressé en bouclier pour empêcher l’ennemi d’avancer.

C’est à raison donc que les autorités ukrainiennes et russes ont reconnu que la bataille de Soledar a été la plus meurtrière pour les combattants en conflit. Ville stratégique pour l’Ukraine en raison du fait qu’elle regorge d’importantes mines de sel et de gypse et constitue à la fois un couloir de ravitaillement des troupes dans la ville de Bakhmout, Soledar n’était pas moins convoité par la Russie. Sa prise, on l’a dit, constituerait une victoire et un butin pour les Russes dans cette guerre d’usure qu’elle livre à l’Ukraine.

S’il est vrai qu’une polémique s’est vite s’installée sur la chute de Soledar ainsi que la paternité de la victoire, une chose est certaine, les troupes de Wagner se sont illustrées en de vrais guerriers, capables d’inquiéter un pays militairement.

La guerre étant le théâtre d’acquisition d’expertises et de perfectionnement des techniques apprises, Wagner ne fait que renforcer ses atouts dans le cadre des Sociétés militaires privées. Ce qui pourrait lui falloir de nouveaux contrats avec d’autres États.

Alfred SIRIMA