@Informateur- Les pélérins du Hadj 2022 issus des 5 départements de la région du Tonpki, de retour de la Terre Sainte, se sont donnés rendez-vous, vendredi dernier à Sokourala, village situé à une vingtaine de kilomètres de Biankouma, pour une journée de prière et de remerciements au président de la République, Alassane Ouattara. Ce, pour leur avoir permis d’effectuer le 5e pillier de l’islam.

Cette hautement religieuse s’est tenue en présence du Général Diomandé Vagondo, ministre de l’intérieur et de la sécurité, fils de la région et natif de Sokourala.

A l’occasion de cette journée, imams, chefs traditionnels et autorités administratives se sont fortement mobilisés dans un élan de reconnaissance au Chef de l’Etat et du ministre de l’interieur. Une solidarité qui témoigne de la cohesion et la paix qui règnent dans la région.

«Je n’ai rien d’autre à dire si ce n’est qu’exprimer mes remerciements au Président de la république, SEM Alassane Ouattara, qui a acquiescé cette rencontre», a martelé le général Vagondo.

Charlène ADJOVI