@Informateur- Au moins quinze personnes ont été dans dans deux localités du nord du Togo dans la nuit du jeudi à vendredi par des personnes non identifiées.

Selon plusieurs sources ces attaques ont eu lieu dans deux localités dans la préfecture de Kpendjal, une zone frontalière avec le Burkina Faso. On évoque un massacre horrible.

C’est la deuxième fois que les terroristes opèrent au Togo. En mai dernier, huit militaires avaient péri dans une attaque dans la même région.

Alfred SIRIMA