@informateur- La vice-présidente grecque du Parlement européen Eva Kaili et trois autres personnes ont été inculpées et écrouées, dimanche 11 décembre, en Belgique dans une enquête sur des soupçons de corruption en lien avec le Qatar au sein de cette institution de l’UE.

Selon l’AFP qui relaye une source judiciaire, le parquet fédéral n’a fourni aucun nom en annonçant le placement en détention provisoire de quatre des six personnes interpellées ces dernières 48 heures.

Quatre personnes ont été écrouées après leur inculpation par un juge d’instruction bruxellois pour “appartenance à une organisation criminelle, blanchiment d’argent et corruption”, a indiqué le parquet fédéral dans un communiqué. Deux autres personnes ont été libérées par le juge.

Source: France 24