@informateur- Ce Kemi est bien un béninois. Mais rarement il organise des meetings au Bénin, bastion colonial de la même france qu’il dit combattre partout jusqu’à ce que la France le chasse de son territoire.

Je le compare à un certain Franklin qui griotte la despocratie en Côte d’Ivoire aux côtés de Soro Guillaume sans jamais parler de son Cameroun qui est sur pilote automatique depuis des dizaines d’années.

Là où ce Kemi est passé, il a été arrêté et expulsé. En 2019, il avait été expulsé du Burkina Faso. Aujourd’hui encore ce sont les mêmes organisateurs qui le ramènent et pour les mêmes motifs: dénigrer et insulter nos dirigeants.

Je considère cela comme une rébellion à la république. Vous ne pouvez pas permettre à quelqu’un de venir sur le sol burkinabè pour insulter nos dirigeants.

Qui qu’ils soient et quoi qu’ils fassent, nos dirigeants sont nos dirigeants. On peut s’insulter ici au Faso mais jamais permettre à une grande gueule de leur manquer du respect. C’est manquer du respect à tout un peuple. J’avais dit exactement ceci en 2019, et je le répète encore peu importe le régime en place.

Pour l’heure, notre urgence n’est pas de lutter contre un néocolonialisme mais contre le terrorisme qui endeuille nos familles. Votre Kemi dit quoi contre le terrorisme? Qu’a-t-il apporté comme soutien à notre vaillante population? Est-il prêt à organiser un meeting de soutien à nos FDS?

Chers organisateurs, amenez votre champion faire son meeting à Inata. Ça sera un double objectif de gagner: soutenir les populations de Inata et bai…ser le néocolonialisme au Sahel.

Il faut arrêter d’ouvrir nos chambres pour que n’importe quel griot y pénètre pour déranger nos tympans.

C’est aussi une honte pour ces organisateurs d’aller chercher ce type pour venir dire des choses qu’eux-mêmes peuvent dire et de plus belles manières. Parmi eux, il y a un qui dit être diplômé en défense et stratégie non? La lutte contre le néocolonialisme est une guerre et lui son Master qu’il nous a publié fièrement pouvait lui permettre d’en dire plus et mieux sur la stratégie commune des neocolonisés. Êtes-vous des incapables jusqu’à ce point? Qu’est-ce qui vous manque? Si c’est la couronne touffue, il y a des perruques pour cela.

Bref, j’apprécie à juste titre l’interdiction de cette manifestation aujourd’hui comme exactement cela avait été interdit aussi en 2019.

Le néocolonialisme est en lui de toutes sortes: son habillement, ses moyens de transport, son passeport, et surtout le plus efficace la langue du colonisateur qu’il parle c’est à dire le français. Y a-t-il un autre moyen de sentir le colonialisme jusqu’à sa moelle épinière que de parler la langue du colonisateur?

Source page Méta de Lengha fils