@Informateur-  Une provocation inacceptable à l’encontre du peuple iranien. Alors qu’il séjourne en Israël depuis mercredi dans le cadre d’une visite officielle, le président américain, le septuagénaire Jo Biden s’est engagé, ce jeudi, devant le Premier ministre Yaïr Lapid à empêcher l’Iran de disposer un jour de l’arme nucléaire.

Allié stratégique d’Israël, les États-Unis et Israël ont raffermi leurs liens, ce jeudi, par la signature d’un document dans lequel Joe Biden a promis d’utiliser toute la puissance du pays pour priver l’Iran d’avoir la bombe atomique.

Une déclaration qui sonne comme une injustice, voire un acharnement contre l’Iran et fait le lit des crises de demain. Qu’adviendra-t-il si la Russie venait à soutenir le contraire en s’engageant à utiliser toute sa puissance pour faire en sorte que cette Iran dispose de cette arme? L’Iran, faut-il le préciser, est la 14e puissance militaire au monde.

Alfred SIRIMA