@informateur- Moins de deux semaines après l’hommage des producteurs du binôme café-cacao au chef de l’Etat, Alassane Ouattara, à Yamoussoukro, le Collectif des syndicats  de Côte d’Ivoire exige la lumière sur les 17 milliards FCFA alloués aux producteurs et dont la gestion par le Conseil café-cacao est sujette à polémique. 

Dans une déclaration de presse lue, mardi 14 juin 2022 dans un grand restaurant à Yopougon, le Secrétaire général du Collectif, Djié Yoro Thibeaut annonce les couleurs. 

“A compter de ce jour, nous donnons une semaine à la Direction générale  du Conseil café-cacao (CCC) pour faire la lumière sur la gestion des 17 milliards de Covid-19 des producteurs de café-cacao, faute de quoi, nous allons aviser dans les prochains jours”, prévient-il à la sortie d’une réunion du bureau du Collectif. 

Auparavant, il a fustigé le Conseil café-cacao dont “les dysfonctionnements” dans l’organisation de la cérémonie d’hommage au président ivoirien, ont “humilié” et créé des “désagréments” à des milliers d’agriculteurs auxquels, il a présenté les “sincères excuses” du Collectifdes Syndicats.

Au demeurant, M. Djié s’est interrogé sur “l’origine du budget de ladite cérémonie qui aurait coûté 2 milliards FCFA”, selon les sources du Collectif. 

“D’où provient ce budget colossal?  Sur le budget de fonctionnement du CCC ou sur les 17 milliards FCFA de Covid-19 des producteurs?”, questionne-t-il, révélant que “les 14 membres des comités scientifique et de négociation auraient perçu et partagé 100 millions FCFA entre eux”.

A ce jour, toujours selon Djié Yoro, 80% des bénéficiaires des 17 milliards FCFA que sont les coopératives n’ont encore rien perçu. “Pourquoi le CCC qui distribue à compte-goutte ce fonds, refuse-t-il l’exécution de la clé de répartition adoptée par les producteurs de café-cacao?, a-t-il conclu.

Geneviève MADINA