@Informateur- Six victoires, trois matchs nuls, zéro défaites. C’est le parcours réalisé par l’Entente Sportive d’Agboville en championnat de ligue 3, la saison écoulée. Résultat des courses, l’équipe est arrivée en 2éme position et n’a pas pu monter en ligue 2 cette année. Pourtant au plan financier, le Club n’affiche pas moins un tableau motivant pour des athlètes en club amateur. 34. 268.500 FCFA, c’est le total des dépenses engagées par ses dirigeants avec une part de 13.865.000 FCFA consacrée aux salaires et primes ; alors que la subvention de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) n’est que de 15 millions FCFA. Pour la prochaine saison, le Club veut se donner les moyens de monter en ligue 2. Pour ce faire, l’encadrement technique a été renouvelé, de nouveaux talents recrutés avec en prime la création d’un centre de formation.

Tel est le bilan dressé, samedi 13 août dernier à Agboville, par le secrétaire général de l’ESA, M. Yaya Youin et la trésorière, Mlle Sita Diarra. C’était lors d’une assemblée générale ordinaire à laquelle le président de la Fif était représenté par M. Salif Bictogo, président de la Ligue professionnel de football de Côte d’Ivoire. Cette rencontre-bilan qui a aussi enregistré la présence des dirigeants de Jeunesse Athlétique Club de Zuénoula, de la Société Omnisport de l’Armée et de l’Amical des Arbitres de Côte d’Ivoire  a obtenu le quitus des membres.

Réagissant à ce bilan, Salif Bictogo a salué les efforts consentis par le président du Club, Moussa Sawadogo, en vue de faire avancer son équipe. «J’ai remarqué dans le bilan que vous avez fait des salaires aux athlètes au lieu des primes alors que vous êtes un club amateur et sans sponsors. C’est la preuve que vous avez l’amour pour le football», a salué M. Bictogo. Qui a, par ailleurs, conseillé au président de l’ESA de transformer son Club en une société sportive telle que l’autorise désormais la loi. Cela, dira-t-il, aura l’avantage de générer plus de moyens par le biais de l’actionnariat. Le président de la Ligue professionnelle de football de Côte d’Ivoire a également saisi l’occasion pour annoncer une hausse de la subvention de la FIF aux clubs qui évoluent en D3 de 15 à 30 millions FCFA pour la prochaine saison.

Au cours de cette AG, il a été porté à la connaissance du public que le Club dispose désormais d’une marraine  en la personne de Mme Aïdara Madioula Diaby, maire adjointe de l’île Saint-Denis, en charge du sport. Mme Aïdara s’est engagée à  soutenir le Club. Ainsi donc, l’Esa bénéficiera, d’un encadrement technique, de formation et d’équipements de pointe. L’assemblée générale a observé une minute de silence en la mémoire des trois joueurs décédés accidentellement le 12 février 2022.

SERCOM Entente Sportive d’Agboville