@Informateur- Le journaliste-écrivain émérite Serge Bilé a visité les locaux de la rédaction de Ivoir’Hebdo et d’Afriksoir.net, le mardi 2 août 2022 et s’est dit impressionné. «Pour démarrer, il n’y a pas beaucoup de rédactions qui ont ça en France», a-t-il déclaré.

«C’est avec beaucoup de joie que la rédaction du journal d’investigation Ivoir’Hebdo et du site d’informations Afriksoir.net, a reçu l’éminent Serge Bilé, ce mardi 2 août 2022, à son siège à Cocody-Angré. Personnellement, j’ai salué le parcours unique d’une forte personnalité des médias, que j’ai rencontrée pour la première fois à Paris, il y a plus de dix ans, au moment où je me frottais à la presse internationale », a déclaré André Silver Konan, le fondateur des deux médias, dans une brève note publiée sur sa page officielle Facebook.

«Serge Bilé a dit sa joie de se retrouver dans une rédaction ambitieuse, dans son pays, a salué notre travail et félicité notre positionnement éditorial (totalement indépendant des puissances politiques). Dans les heures qui suivent sur Afriksoir et dans Ivoir’Hebdo du mardi prochain, vous aurez de larges extraits de ses propos. Les Daishi respectent les Daishi ! Merci Serge Bilé, le grand Daishi de la presse internationale, au parcours absolument inspirant !», a-t-il ajouté.

Au cours de sa visite, le journaliste franco-ivoirien, présentateur vedette sur Martinique Première, a félicité la jeune équipe de Ivoir’Hebdo et d’Afriksoir.net. «Franchement, vous avez de beaux locaux. J’ai travaillé dans beaucoup de rédactions en France. J’ai fait pas mal de régions françaises. Pour démarrer il n’y a pas beaucoup qui ont ça», a déclaré Serge Bilé, visiblement séduit par les locaux des deux médias.

Au cours de la conférence qu’il a animée devant les journalistes et travailleurs du groupe de presse, Serge Bilé est revenu sur son parcours et a prodigué de sages conseils aux jeunes journalistes présents. Il a insisté sur l’honnêteté et l’indépendance qui doivent les caractériser. André Silver Konan a assuré qu’en matière d’indépendance, ses médias comptaient bien garder la ligne éditoriale non partisane. Il en a profité pour annoncer la création d’un futur média en ligne, exclusivement culturel, à savoir Allbuzzafrica.com.

«Nous allons structurer le buzz, parce qu’il y a un public pour cette actualité. Mais ce ne sera pas seulement l’actualité ivoirienne, ce sera l’actualité des peoples, en Afrique et au sein de la diaspora africaine, ailleurs dans le monde», a révélé ASK. La rencontre s’est achevée par un cocktail.

Charlène ADJOVI