@informateur- Annoncée depuis deux semaines, la grève des producteurs de Café cacao lancée par la Centrale syndicale est effective, ce mercredi 3 août 2022. Dans la région du Tonpki, les grévistes ont pris d’assaut l’esplanade du siège du Conseil Café-Cacao pour exprimer pacifiquement leur colère contre le directeur général dudit Conseil.

A l’aide de banderoles et des pancartes sur lesquelles on peut lire ” On veut nos 2 millions du fonds Covid-19″, ” Le DG du Conseil ne respect pas les producteurs”, ” Ado au secours”, les producteurs du Tonpki ont contraint le personnel du Conseil Café-Cacao de Man à fermer les portails. La police a même été appelée pour assurer la sécurité des lieux.

L’annonce de cette grève, abondamment relayée par la presse ces dernières semaines a été lancée par la Centrale syndicale présidée par Seydou Kiébré, en collaboration avec la Ligue des organisations professionnelles des producteurs de Côte d’Ivoire.

Les producteurs dénoncent, entre autres, une gestion opaque des 17 milliards de fonds Covid-19 par le Directeur général du Conseil Café-Cacao, une pénurie criante des sacs de cacao.

Nous ferons dans notre prochaine publication le point des autres villes pour cette première journée de grève.

Alfred SIRIMA