@Informateur- Roch Marc Christian Kaboré, président déchu du Burkina Faso est au centre de plusieurs questions.

De fait, depuis sa démission le 24 janvier 2022, très peu d’informations filtrent sur l’ancien locataire de Kosyam.
Selon Jeune Afrique, le désormais ex-président se trouverait toujours dans un camp militaire, gardé par des éléments des forces spéciales. Roch Kaboré qui a accès à son médecin personnel a pu s’entretenir avec certains chefs d’Etats ouest-africains.

Toujours selon Jeune Afrique, il s’agit de l’ivoirien Alassane Ouattara, du nigérien Mohamed Bazoum et du sénégalais Macky Sall. Le magazine panafricain précise par ailleurs que Roch Kaboré n’est pas avec son épouse qui serait gardée dans un autre camp militaire de Ouagadougou.

Pour l’heure, aucune information sur le sort que compte réserver le nouveau pouvoir à l’ex-président n’a été rendue publique. Il pourrait cependant, être autorisé à quitter le Burkina Faso pour se rendre dans un pays voisin.

La junte de son côté n’a pas encore évoqué d’éventuelles poursuites contre l’ancien homme fort du Burkina Faso. Des organisations internationales telles que les Nations Unies, la CEDEAO et le Conseil de l’Entente ont condamné ce coup d’Etat.

Le président français, Emmanuel Macron a ainsi déclaré se tenir aux côtés de la CEDEAO pour «condamner ce coup d’Etat militaire».

Steven IBRAHIM