Photo d'Archives

@Informateur- Dans un communiqué rendu public, ce dimanche 3 juillet, le gouvernement de la transition burkinabè, réaffirme la liberté totale de l’ancien Chef d’État, Roch Marc Christian Kaboré. Précisant que ce rappel participe du renforcement de la cohésion nationale. Ci-dessous le communiqué signé du porte-parole, Lionel Bilgo.

Informateur.ci