@informateur- Quatre déplacés internes ont été tués à Kaya (centre-nord) par des hommes en armes, dans la nuit de mercredi à jeudi, rapporte l’Agence d’information du Burkina (AIB, service public).

Selon cette source, les premières victimes, résidant au secteur 6 de la ville de Kaya, sont un enseignant et son fils qui vient de réussir au BEPC, déplacés internes de Dablo.

Dans la même nuit, au secteur 4 de Kaya, ces individus armés ont, mortellement, abattus deux autres personnes déplacées internes. Toujours, selon l’AIB, dans la journée du mercredi 27 juillet 2022, le véhicule de l’infirmier chef de poste du CSPS de Zorkoum, un village situé à une dizaine de kilomètres de Kaya a été arraché par des hommes en armes.

Pour rappel, la ville de Kaya, chef-lieu de la province du Sanmatenga dans la région du Centre-nord accueille un grand nombre de personnes déplacées internes du fait du terrorisme.

Alfred SIRIMA